En détail

7 techniques de marche en pleine conscience pour tous les âges

7 techniques de marche en pleine conscience pour tous les âges

Se concentrer uniquement sur le corps en mouvement est un moyen facile et abordable de pratiquer la pleine conscience à tout âge, même pour les plus petits, dont la durée d'attention est plus courte que celle des adultes.

Aujourd'hui, nous proposons dans cet article différentes techniques faciles et divertissantes pour pratiquer la marche de pleine conscience, osez-vous?

Article recommandé: 5 exercices de pleine conscience pour pratiquer la pleine conscience

Le contenu

  • 1 Marchez avec conscience sensorielle
  • 2 Marcher avec des mots
  • 3 Marcher avec émotions
  • 4 Marchez avec l'imagination
  • 5 personnages ambulants
  • 6 Marche reconnaissante
  • 7 Marcher mal

Marcher avec une conscience sensorielle

Cette adaptation de la méditation à pied est très simple, et c'est un moyen facile de concentrer notre attention en acceptant ce que nous avons autour de nous et sans nous juger. Vous devez suivre les étapes suivantes:

  • Marchez d'abord en gardant les yeux immobiles et en observant comment la vision de ce qui vous entoure change.
  • Concentrez-vous ensuite sur la semelle de vos chaussures, en percevant les différentes sensations que vous ressentez en soutenant les pieds, d'abord l'une, puis l'autre ...
  • Regardez le mouvement de vos jambes et de vos bras, sentez leur présence.
  • Concentrez-vous maintenant sur les sons: vos propres sons et ceux du monde dans lequel vous vous déplacez.
  • Concentrez-vous sur les odeurs qui sont dans l'air, dans le vent sur votre peau.
  • Ensuite, percevez tout simultanément.

Marcher avec des mots

Il peut être utile d'avoir quelque chose à dire lors des mouvements du corps. Les mots peuvent avoir une signification dans le moment ou être plus abstraits. Nous pouvons, par exemple, simplement dire «merci» et envoyer cette gratitude et cette compassion à nos pieds et au reste de notre corps lorsque nous bougeons. Ou nous pouvons, en interne, répéter des phrases qui nous rappellent. Quelques exemples peuvent être:

Nulle part où aller
Rien à faire
N'avoir personne pour être

Marcher avec émotions

Sensibiliser nos expérience de marche émotionnelle, ajouter une autre dimension à la méditation en marchant.

Par exemple, nous pouvons être conscients de tout l'espace autour de nous et regarder les gens qui passent, en observant les émotions sur leur visage.

Nous pouvons marcher et sourire en même temps, conscients de notre propre expression faciale. Regardons les micro-émotions produites par tout ce que nous voyons: la lumière du soleil, les arbres, le son d'un petit oiseau qui chante, les voix de deux personnes qui parlent, un enfant qui joue, le bus qui passe, etc ...

Marchez avec imagination

Cette pratique de marcher avec pleine conscience est très utile pour les enfants, même si cela ne fait rien si nous le mettons en pratique par des adultes, même à la maison, à un moment donné.

Il s'agit d'utiliser la visualisation et l'imagination pour transformer la méditation en marchant en un jeu amusant où il est plus facile de se concentrer. Voici une liste de possibilités:

  • Promenez-vous sur un lac glacé glissant.
  • Marchez sur du sable chaud ou de la lave en fusion.
  • Marcher avec très peu de gravité puis avec une énorme gravité.
  • Marchez comme un pingouin, comme un lion ou comme tout autre animal préféré.
  • Marchez pieds nus et comme si vous "embrassiez la Terre avec vos pieds".
  • La marche a essayé de ne faire aucun bruit avec vos pieds.

Utilisez votre imagination pour créer une histoireC'est une très bonne stratégie pour que les enfants se plongent dans l'action. Par exemple: pourquoi essayons-nous de marcher si tranquillement? Sommes-nous des espions? Pourquoi essayons-nous de traverser un lac glacé en marchant? Y a-t-il un coffre au trésor de l'autre côté?, Etc.

Si nous prenons cette pratique à un groupe d'enfants, nous pouvons faire un jeu de rôle, demandant aux enfants de marcher comme s'ils vivaient une émotion particulière ou en tant que personnage particulier. Cette activité stimule le développement de l'empathie, la capacité de se mettre à la place de l'autre. Vous pouvez dire aux enfants qu'ils mettent tous en scène la même émotion lorsqu'ils marchent, ou vous pouvez attribuer des émotions différentes à chaque enfant. Pendant la marche, de temps en temps, faites sonner une cloche ou faites tout autre signal pour que chacun respire et change ses émotions.

Personnages ambulants

Cette pratique de marcher avec attention aussi C'est l'un des plus utilisés chez les enfants, mais elle peut être réalisée avec des adultes dans une pratique de pleine conscience thérapeutique.

Quelques exemples de caractères pouvant être imités, bien que la liste soit presque infinie, sont les suivants:

  • Une célébrité marchant sur le tapis rouge.
  • Une personne très timide.
  • Un bluff en colère.
  • Une personne qui vient de jouer à la loterie.
  • Un jeune
  • Une personne âgée
  • Un étudiant qui vient de suspendre un examen.
  • Un mannequin défilant sur un podium.
  • Quelqu'un qui retrouve un vieil ami après des années sans se voir.
  • Un petit garçon révoltant.
  • Un homme ou une femme d'affaires sûr de lui.
  • Un adolescent au cœur brisé.
  • Une personne qui vient de perdre son emploi.
  • Quelqu'un très amoureux qui se sent réciproque.
  • Une personne triste parce qu'il a perdu un être cher.
  • Une personne qui se rend sur scène pour donner une conférence et qui est très nerveuse.
  • Un footballeur célèbre.
  • Votre ami
  • Toi-même.

La pratique de marcher dans la peau d'une autre personne, lors d'une session de groupe, peut conduire à une conversation riche plus tard, car vous pouvez exposer ce que nous avons ressenti lors de l'interprétation de ce personnage, en quoi il diffère de nous, etc. Explorer différents personnages et émotions peut vraiment nous ouvrir les yeux.

Marche reconnaissante

Prêter attention à notre environnement est une autre façon d'amener délibérément notre conscience en marchant et ainsi de changer notre perception du monde.

Nous devons porter une attention particulière à tout ce qui nous entoure:

  • Les belles choses que l'on voit, comme si c'était la première fois, avec un regard de découverte.
  • Les sons que nous entendons.
  • Les sensations que nous ressentons (froid, chaleur, énergie, fatigue, comment nous ressentons nos pieds, mains, bras, jambes ...)
  • Ce que nous sentons ou goûtons.
  • Les pensées que nous avons, sans s'y ancrer, juste en étant conscientes et en les laissant passer.

Marcher mal

Cette dernière pratique que nous proposons de marcher en pleine conscience est aussi fortement recommandé pour les enfants. Cela se fait généralement à l'intérieur ou à l'extérieur, mais de manière contrôlée et en groupe, bien que vous puissiez le faire à la maison par vous-même.

Il s'agit de Essayez de marcher en portant une pièce de monnaie sur chacun de nos pieds sans qu'elle ne tombe. Cela peut se faire pieds nus ou avec des chaussures.

Marcher de cette façon nous oblige à porter toute notre attention pour que la monnaie ne tombe pas au sol, ce qui implique un effort d'attention et de concentration, mental et physique. Cela nous donne également une bonne occasion de discuter de l'ensemble des réactions que ce défi implique.

Les distractions et les bruits inévitables des pièces lorsqu'elles tombent au sol, comme le rire qui suit, sont contagieuses, ce qui est un autre point intéressant à commenter.

De la même manière, de vieux jeux comme porter un œuf dans une cuillère ou un verre plein d'eau sans le renverser peuvent conduire à plus de prise de conscience et d'attention au simple fait de marcher.

Abonnez-vous ici pour notre chaîne YouTube