En détail

Leadership dans la vie personnelle

Leadership dans la vie personnelle

Est très difficile de séparer complètement la vie professionnelle de la vie personnelle.

Il n’arrive généralement pas qu’une personne soit un leader dans son travail et qu’elle se comporte de manière conformiste, sans pression, dans sa vie privée.

Le contenu

  • 1 Leadership et équilibre personnel
  • 2 La responsabilité du leader
  • 3 Leadership et gestion du temps

Leadership et équilibre personnel

Le leader agit généralement avec le même niveau d'exigence de soi, la poursuite de l'excellence et le comportement éthique dans tous les domaines d'action (professionnel, familial, personnel, etc.).

Les mêmes principes d'action qui s'appliquent au travail (honnêteté, dévouement, innovation, décision, souci des gens, compréhension, etc.), s'appliqueront dans votre vie ordinaire.

Le leader doit être une personne cohérente, capables de rester fidèles à leurs principes et de ne pas les abandonner pour leur carrière professionnelle.

Le leader doit être capable de défendre ses principes bien que cela puisse signifier de sérieux revers professionnels.

Le leadership, capable de défendre avec passion les idéaux, exige une grande solidité dans ses convictions, ce qui n'est possible que si elles sont basées sur des principes inébranlables.

En outre, il est essentiel que le leader maintienne une vie équilibrée, consacrant du temps non seulement à sa vie professionnelle, mais aussi à sa vie personnelle et familiale.

La responsabilité du leader

Le leadership implique un tel niveau de responsabilité et de pression, nécessite tellement d'enthousiasme et d'optimisme, exige tellement de persévérance et de dévouement, exige tellement de capacité à convaincre, encourager, motiver, etc., que seule une personne à la vie équilibrée pourra donner le meilleur d'elle-même et être à la hauteur des circonstances.

Pour qu'une personne puisse se développer dans tous les domaines et ne pas laisser le professionnel finir par tout absorber est essentiel Profitez au maximum du temps.

Il faut que prendre du temps hors du temps (Le temps est un bien rare qui doit être optimisé).

Le temps passe vite et chaque jour compte: un jour dont on ne profite pas est un jour perdu.

Leadership et gestion du temps

Le leader ne peut pas se permettre de perdre du temps.

Vivez intensément, en profitant au maximum du temps, n'implique pas de vivre vite.

Le leadership doit être exercé tout au long de la vie, c'est une carrière à long terme, donc cela nécessite des forces de dosage et ne brûle pas dans un "sprint" fou.

Vivre intensément permet d'aborder toutes les facettes humaines (personnel, familial, social et professionnel) et ne laisser aucun d’entre eux sans surveillance.

Saisir le temps nécessite une planification

Le leader a mille questions à régler et seule une bonne organisation lui permettra de faire face avec facilité et de consacrer du temps à ce qui est vraiment important et de ne pas le perdre avec des problèmes mineurs.

Si vous ne le faites pas, le quotidien finira par absorber, vous empêchant de traiter des aspects plus stratégiques, perdant progressivement la perspective à long terme.

Le leader doit savoir prioriser

Distinguez ce qui est vraiment important, ce qui exige votre attention et ce qui ne l'est pas. Ensuite, le leader doit savoir déléguer: Il est impossible de tout couvrir.

Le leader se concentrera sur l'essentiel et déléguera d'autres obligations à son équipe.

C'est très utile fixé en début de semaine (Dimanche soir ou lundi première chose) l'agenda des prochains jours:

Indiquez les actions que l'on doit effectuer, fixez les objectifs à atteindre tout au long de la semaine.

La seule façon d'empêcher les projets d'être reportés et jamais terminés.

Par exemple: si le leader cherche à améliorer sa connaissance de l'anglais, il peut se fixer comme objectif hebdomadaire de donner deux heures de cours (à partir de cette semaine, pourquoi le reporter?), Fixer dans son agenda jour et heure, une obligation qu'il respectera scrupuleusement.

Si le leader souhaite améliorer la communication avec son équipe, il fixera par exemple une réunion hebdomadaire (à un tel jour et à cette heure) qui sera obligatoire.

À la fin de la semaine, vous évaluerez dans quelle mesure vous avez atteint les objectifs proposés et dans quelle mesure ceux-ci vous permettent d'avancer vers votre objectif final.

Ces objectifs hebdomadaires qu'il n'avait pas atteints essaieront de le faire la semaine suivante, en faisant un effort supplémentaire en vue de maintenir le calendrier prévu.

Dans la planification de la semaine, vous devez trouver également du temps pour la lecture, pour les sports, pour les loisirs et, tout spécialement pour la famille. En fait, le leader doit limiter vous-même le temps que vous consacrez au travail.

Il n'est pas logique, ni bien sûr recommandé, d'être au bureau tous les jours de 9 heures du matin à 10 heures du soir.

Si le chef a l'intention de terminer chaque jour à 7h30 dans l'après-midi (sauf cas exceptionnels), il organisera sa journée et un rythme de travail sera imprimé en vue de respecter cet horaire.

De nombreux gestionnaires prétendent être au bureau toute la journée. Ils perdent probablement du temps, tout en négligeant leur famille, leurs amis et leurs propres préoccupations personnelles.


Vidéo: Les qualités du leadership : comment trouver le leader en vous de Dale Carnegie (Décembre 2020).